Une exposition symbolique et virtuelle pour les élèves finissants de l’AEC en techniques d’ébénisterie

19 novembre 2020

Samedi dernier, les finissantes et finissants de l’AEC en techniques d’ébénisterie à l’École nationale du meuble et de l’ébénisterie (ENME), campus de Montréal, ont mis une touche finale à un parcours de plus de 3 ans en exposant de façon symbolique leur projet synthèse. Les élèves actuels qui fréquentent l’ENME lors de leur cours en atelier et le personnel pourront admirer les projets jusqu’au 20 novembre.

Cette exposition est également accessible au public de façon virtuelle, sur les pages officielles Facebook de l’École nationale du meuble et de l’ébénisterie et de la Formation continue du Cégep de Victoriaville. Mettez en grand nombre vos commentaires sur chacun des meubles réalisés, puisqu’à défaut de pouvoir célébrer leur réussite lors d’un événement, leur fierté, déjà grande, sera décuplée en voyant que plusieurs personnes sont touchées par leur réalisation, même en images.

Un parcours gratifiant, mais semé d’embûches

Les élèves de l’AEC en techniques d’ébénisterie sont dotés d’un engagement hors du commun puisqu’ils ont à conjuguer avec leur vie personnelle, professionnelle et scolaire pendant 3 ans en ayant des cours à raison d’un à deux soirs par semaine, en plus d’une journée complète le week-end. À cela s’ajoutent de nombreux ateliers de travaux pratiques, puisqu’il est difficile d’avoir toute la machinerie nécessaire afin de faire ses travaux à la maison. Nos finissantes et finissants actuels ont connu un défi supplémentaire de taille, puisqu’ils ont vu leur parcours scolaire s’arrêter de façon abrupte en mars dernier et ont dû se remettre rapidement dans leur projet après plus de cinq mois sans avoir été en atelier et en contact avec de la machinerie d’ébénisterie. Mais ces dix personnes résilientes ont réussi, vous pourrez donc admirer le travail de huit d’entre elles dans cette exposition virtuelle.