Les entreprises du domaine de l’ébénisterie mobilisées pour recruter des diplômés

1 avril 2021

L’École nationale du meuble et de l’ébénisterie (ENME) a tenu le 24 février dernier, son Salon stages et emplois en ligne. Le mode virtuel a permis aux employeurs en provenance de plusieurs régions du Québec d’entrer en contact avec les élèves de tous les programmes, tant ceux de Montréal que de Victoriaville.

Signe que cette activité trouve écho, 27 employeurs ont répondu positivement à l’invitation du comité organisateur. Ces derniers avaient au total une centaine d’emplois à offrir en plus des nombreux stages en ébénisterie, finition de meubles et rembourrage.

« Les entreprises du secteur sont très réceptives à ce genre d’initiative. Pour ces employeurs, le Salon de l’emploi est une excellente façon de présenter leur entreprise et d’être les premiers à pouvoir parler à nos élèves avant leur arrivée sur le marché du travail », souligne Caroline Vachon Gagnon, conseillère en information scolaire à l’ENME.

« Ces entreprises ont un grand besoin de main-d’œuvre qualifiée et elles savent que cette dernière se fait très rare. Elles espèrent, en participant au salon, pouvoir recruter une ou un stagiaire et par la suite pouvoir l’embaucher à long terme », ajoute-t-elle.

À noter que les employeurs ont également la possibilité d’afficher leurs offres d’emploi sur le site de placement de l’ENME et du Cégep de Victoriaville. Avec son programme exclusif Techniques du meuble et d’ébénisterie et ses diplômes d’études professionnelles en ébénisterie, rembourrage industriel et finition de meubles, l’ENME est la référence en matière de formation technique et professionnelle dans son domaine. Ses élèves diplômés sont d’ailleurs très recherchés et prisés par l’industrie.